Le tonnelier

Le Tonnelier

L’homme aux 2800 coups de marteaux

Dans un premier temps, le tonnelier achète les merrains au merrandier. Il se charge de les faire « mûrir ». Autrement dit, de les faire sécher pendant deux à trois ans avant de les travailler pour les transformer en douelles. Les douelles sont ces planches légèrement incurvées qui, une fois assemblées, constitueront le ventre de la barrique. La fabrication manuelle d’une barrique est un spectacle à la fois visuel et sonore très impressionnant. Des 2800 coups de marteaux perpétrés par le tonnelier avec une précision d’orfèvre, naîtra une barrique. Des gestes accomplis dans la chaleur du feu positionné au centre de la barrique, afin de rendre possible le cintrage des douelles.